29/07/2007

Le pavillon chinois

Vu le temps absolument radieux de ce dimanche, nous avons du annuler notre randonnée "entraînement" et avons choisi, à la place, de nous réfugier dans un musée bruxellois plutôt exotique: le Pavillon Chinois. Je passe devant tous les jours mais c'est la première fois que nous en avons poussé les portes, pour notre plus grand plaisir. Le ticket d'entrée vous donne droit à la visite du Pavillon chinois, de la Tour japonaise et du Musée d'Art japonais.

expoLe Pavillon chinois, outre son exposition permanente de porcelaines, abrite pour le moment une très belle exposition de photos sur la Chine contemporaine réalisées par trois photographes (Tim Dirven, Dieter Telemans et Jimmy Kets) qui ont accompagné une journaliste belge Catherine Vuylsteke entre 2005 et 2006. Les récits de cette journaliste ont d'ailleurs été publiés dans un ouvrage intitulé "China, Volksrepubliek van verlangen" ("Chine, la république populaire du désir"). soldatsCes photos illustrent la face cachée de l'iceberg du prétendu "miracle économique" chinois. Et leur vision nous a évoqué de nombreux souvenirs de notre voyage en Chine, comme par exemple l'arrivée quotidienne et en masse d'émigrants venant des campagnes à la gare principale de Pékin. Les photographes montrent surtout une Chine agitée par le désir d'une vie meilleure à tout prix.

Et puis, j'ai fini le dernier Harry Potter. Haletant comme d'habitude et toujours aussi difficile à quitter. Mais cette fois-ci, malheureusement, c'est vraiment le dernier. Qu'à cela ne tienne, nous allons nous replonger dans l'univers de Harry dès ce soir, au cinéma. Youpiee!

18:25 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.