27/11/2010

Changement d'adresse

Retrouvez toutes nos aventures sur www.aventuresduchatpitre.be...

09:55 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/07/2010

Youhou!!!

Ce n'est pas encore à 100% officiel mais suffisamment confirmé pour que je l'annoncé déjà: le CCAA a traité les dossiers jusqu'au 10 mai, soit 14 jours en un mois ! Alors oui, c'est vrai que la première semaine du mois de mai 2006 était une semaine de vacances et que donc aucun dossier n'a été enregistré à ce moment là, il n'en reste pas moins que cela nous fait faire un saut de géant. Plus que huit jours de dossier à traiter avant le 18 mai!! Le pronostic septembre a donc l'air de se confirmer. Je suis tout simplement trop contente et j'avoue qu'hier soir j'ai eu beaucoup de mal à m'endormir. Il devient difficile maintenant de ne pas se projeter...

Rien à voir, mais très important aussi: étant donné que Skynet a décidé de changer sa plate-forme blogs et que je trouve leur nouveau layout absolument moche, ett comme je voulais justement que le Chat Pitre fasse peau neuve, ça tombe bien, je vous annonce la création d'un nouveau site sur lequel à partir de maintenant vous aurez l'occasion de suivre nos aventures: http://www.aventuresduchatpitre.be Il est encore en cours d'élaboration mais déjà tout à fait présentable. Prenez-en bonne note car je désactiverai le blog Skynet d'ici quelques semaines!

Bonne nuit !

23:02 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/07/2010

Suspense!

Toujours pas de nouvelles des attributions de ce mois-ci. Il semblerait qu'une délégation du CCAA soit en voyage dans les pays avec lesquels ils travaillent et qu'en son absence les attributions ont pris du retard. Info ou intox, difficile à dire, mais c'est en tout cas râlant parce que ce mois-ci est assez décisif pour les pronostics. En effet, beaucoup annoncent que les attributions pourraient aller jusqu'au 9 mai, ce qui ne laisserait plus que 9 jours à traiter avant notre dossier. Je serais déjà très contente avec un 6 mai. Le suspense reste donc entier. On devrait avoir des nouvelles lundi...

23:28 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/06/2010

Enquête sur la procédure d'adoption

Test-Achats organise une enquête sur la procédure d'adoption en Belgique. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez envoyer un email à adoption@test-achats.be afin de recevoir le formulaire d'enquête.

Voici une bonne occasion de nous faire entendre.

21:49 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/05/2010

A ne jamais oublier...

L'adoption, c'est aussi ça, et il convient de ne jamais l'oublier:

Une perspective différente

Imaginez un moment…

Vous avez rencontré la personne dont vous avez rêvé toute votre vie. Il a toutes les qualités que vous recherchez chez un époux. Vous préparez le mariage, profitant de chaque moment avec votre fiancé. Vous aimez la façon dont il vous touche, son odeur, la manière dont il vous regarde dans les yeux. Pour la première fois dans votre vie, vous comprenez ce qu’on entend par « âme sœur », car cette personne vous comprend comme personne d’autre. Votre cœur bat au même rythme que le sien. Vos émotions sont intimement liées à chacune de ses joies, de ses peines.

Le mariage arrive. C’est une très belle fête, mais surtout vous êtes enfin devenue la femme de cet homme merveilleux. Vous vous endormez à ses côtés, épuisée par les festivités de la journée, mais détendue et heureuse de savoir que vous êtes à côté de la personne qui vous aime plus que quiconque au monde… la personne qui sera avec vous pour le restant de votre vie.

Le lendemain matin, vous vous réveillez, nichée dans les bras de votre partenaire. Vous ouvrez les yeux et tout de suite cherchez son visage. Mais ce n’est pas lui ! Vous êtes dans les bras d’un autre homme. Vous reculez d’effroi. Qui est cet homme ? Où est l’homme de votre vie ?

Vous posez des questions à ce nouvel homme, mais vous vous rendez compte rapidement qu’il ne vous comprend pas. Vous cherchez dans chaque pièce de la maison, en appelant partout votre mari. L’homme vous suit tout le temps, il essaye de vous embrasser, il vous caresse le dos… il essaye même de vous prendre le bras, comme si tout était normal. Votre aimé est parti. Où est-il ? Va-t-il revenir ? Quand ? Que lui est-il arrivé ?

Les semaines passent. Vous pleurez et pleurez encore la perte de votre amour. Parfois vous souffrez en silence, en état de choc après ce qui s’est passé. L’homme essaye de vous réconforter. Vous appréciez ses tentatives mais il ne parle pas votre langue – ni verbalement ni émotionnellement. Il n’a pas l’air de réaliser la terrible chose qui vous est arrivée… que l’homme de votre vie est parti.

Vous avez du mal à dormir. L’homme essaye de vous réconforter au moment du coucher, par des mots gentils et de douces caresses, mais vous l’évitez, vous préférez dormir seule, loin de lui et de ses mots ou contacts intimes. Des mois plus tard, vous attendez toujours votre amour, mais peu à peu vous apprenez à faire confiance à cet autre homme. Il a finalement appris que vous aimiez le café noir, et non avec du lait et du sucre. Et même si vous ne comprenez toujours pas ses berceuses, vous aimez le ton de sa voix, elle vous réconforte un peu.

Le temps passe. Un matin, vous vous réveillez et trouvez une valise à côté de la porte d’entrée. Vous lui posez des questions à ce sujet, mais il se contente de vous prendre par la main et de vous installer dans la voiture. Vous passez des heures et des heures dans cette voiture. Vous ne reconnaissez rien. Où êtes-vous ? Où vous emmène-t-il ? Vous arrivez dans un grand bâtiment. Il vous emmène dans un ascenseur jusqu’à une pièce remplie de gens. Beaucoup pleurent. D’autres sont complètement extatiques de joie. Vous êtes perdue. Et inquiète.

L’homme vous emmène dans un coin. Un autre homme ouvre ses bras et vous embrasse fiévreusement. Il vous frotte le dos et embrasse vos joues, apparemment fou de joie de vous voir. Vous êtes tout sauf folle de joie de le voir lui. Mais qui est-il ? Où est l’homme que vous aimez ? Vous vous tournez vers l’homme qui vous a amenée dans cet endroit mais il se contente de sourire (même s’il a les larmes aux yeux, ce qui vous inquiète), de vous tapoter le dos et de mettre votre main dans celle de ce nouvel homme. Le nouvel homme prend votre valise et vous mène vers la porte. Le visage familier fond en larmes en vous faisant de grands signes d’adieux tandis que les portes de l’ascenseur se ferment sur vous et cet homme.

L’homme vous emmène dans un aéroport et vous le suivez, ne sachant pas quoi faire d’autre. Parfois vous pleurez, mais alors l’homme essaye de vous faire sourire. Pour avoir la paix, vous lui faites aussi un petit sourire. Vous montez dans un avion. Le vol est long. Vous dormez beaucoup, en espérant ainsi pouvoir vous évader mentalement de cette situation.

Des heures plus tard, l’avion touche le sol. L’homme est très excité et vous conduit vers la sortie de l’aéroport où des dizaines de personnes sont là pour vous accueillir. Les flashes crépitent pendant qu’ils vous prennent en photo encore et encore. L’homme vous présente un autre homme qui vous embrasse. C’est qui lui ? Vous lui souriez. Puis vous êtes prise encore par un autre homme qui vous tape dans le dos et vous embrasse sur la joue. Et puis un autre vous embrasse très fort et secoue vos cheveux. Enfin, quelqu’un (qui est cet homme ?) vous prend dans ses bras et vous serre comme personne ne l’a jamais fait. Il vous embrasse sans cesse les joues et vous parle dans une langue que vous n’avez jamais entendue avant.

Il vous emmène dans une voiture et vous conduit dans un autre endroit. Ici tout est différent. Le climat n’est pas celui que vous connaissez. Les odeurs sont étranges. Rien ne goûte comme d’habitude, à part le café noir. Vous vous demandez si quelqu’un lui a dit que vous aimiez le café noir. Il vous est presque impossible de dormir. Parfois vous restez dans votre lit pendant des heures, contemplant l’obscurité, furieuse contre votre mari de vous avoir abandonnée, et en même temps souffrant de son absence. Le nouvel homme vient voir si vous dormez. Il a l’air inquiet et essaye de vous réconforter avec de douces paroles et une tasse de lait chaud. Vous vous retournez, prétendant vouloir dormir.

Des gens viennent dans la maison. Vous sentez l’anxiété vous envahir lorsque vous regardez les visages de toutes ces nouvelles personnes. Vous serrez plus fort la main de l’homme. Il vous pousse vers elles. Les gens sourient et s’émerveillent de la rapidité avec laquelle vous êtes tombés amoureux l’un de l’autre. Les étrangers vous touchent, ils veulent faire partie de ce bonheur. Chaque fois qu’un homme vous embrasse, vous vous demandez si c’est lui qui va vous emmener. Au cas où, vous gardez votre valise prête. Même si l’homme dans cette maison est gentil et que vous aspirez à une vie agréable, vos expériences vous ont appris que les hommes viennent et puis repartent, et vous attendez donc que le prochain vienne vous chercher.

Chaque matin, l’homme vous tend une tasse de café et vous regarde plein d’espoir.

De temps en temps, la douleur et la colère en pensant à votre mari sont si grandes que vous perdez le contrôle, vous lancez la tasse de café chaud à traves la pièce, blessant l’homme qui gémit de douleur. Il vous regarde, perdu. Mais la plupart du temps, vous vous contentez de prendre calmement la tasse. Vous lui souriez.

Et attendez. Et attendez. Et attendez.

 

Comment chacun d’entre nous gérerait-il tous ces changements ?

Comment tout ceci nous impacterait-il pour le restant de notre vie ?

 

Ecrit par Cynthia Hockman-Chupp, www.a4everfamily.org. Traduction Lechatpitre.

22:51 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/05/2010

Chat ou Yakpitre ?

Que personne ne s'inquiète, nous n'avons pas décidé de faire une retraite bouddhiste au fond d'une grotte pendant trois ans et n'avons pas été mangés par les yaks ! Nous sommes bien rentrés avec seulement un jour de retard malgré les cendres volcaniques et le grand bazar aérien. Simplement la vie professionnelle nous a hapés illico presto et m'a laissé peu de temps pour mettre à jour ce blog.

Tout d'abord, quelques mots sur notre voyage au Népal, même si les mots sont bien difficiles à trouver, tellement c'était beau, grandiose, incroyable, dépaysant, merveilleux ! Nous avons commencé par deux semaines de treks dans le Langtang et les lacs de Gosainkund. Mon dos a bien résisté, et si le premier jour dans le bus local et ses huit heures de soubresauts et de cahotements m'a fait craindre le rapatriement illico, je n'en ai pas autrement souffert. En compagnie de Ram (notre guide) et Pemba (notre porteur), nous avons donc marché 13 jours, entre 1800 et 4650 mètres, dans deux splendides vallées, sous un merveilleux soleil et 20 cm de neige au réveil pour passer le col à 4650m, un véritable enchantement et un moment magique, poser les premiers pas dans la neige au petit matin avec vue sur toute la chaîne de l'Himalaya. De très grands souvenirs qui souvent nous ont pris à la gorge tellement la beauté de ces paysages nous dépasse. Nous avons aussi fait de belles rencontres sur le sentier, de toutes les nationalités. Nous allons mettre en ligne dans quelques temps un récit de nos aventures avec photo à l'appui, je mettrai le lien sur le blog, pour les personnes intéressées. Nous avons terminé le voyage par quelques jours à Kathmandu et Bakthapur. La dernière nous a laissé un meilleur souvenir que la première car Bakthapur est une ville interdite à la circulation et nous avons bien eu du mal à supporter la pollution et la circulation de Kathmandu après 13 jours sans voir une route et entendre un bruit mécanique.

Au retour, le jugement de notre prolongation d'aptitude nous attendait dans la boîte aux lettres. C'est donc officiel, nous sommes toujours aptes à l'adoption. Nos amis chinois n'ont pas énormément avancé en notre absence puisque seuls quatre jours ont été attribués. J'espère que ce mois-ci sera plus efficace, ce que beaucoup de sites ont l'air d'annoncer, mais prudence. J'ai parfois l'impression qu'il y a un lien secret entre mon projet professionnel - dont la mise en production n'arrête pas d'être reportée - et la conclusion de notre adoption. J'espère que les Chinois n'attendent pas la fin de mon projet pour nous attribuer un enfant, car j'ai bien peur que ça ne nous emmène encore loin :-) Enfin, il paraît que c'est le sprint final, mais vu ma condition physique légendaire, va pas falloir que je sprinte pendant six mois, car au rythme de cinquante heures par semaine et week-end compris, il va falloir que je reparte rapidement au Népal me recharger en globules rouges !

22:44 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/04/2010

Vive le 1er avril !

Depuis 0h45 ce matin, je suis marraine d'un petit Maxime ! Enfin, quand je dis petit, tout est relatif. Il fait quand même 4kg200... Nous irons déposer un petit drapeau de prière népalais au sommet du Col Laurebina (4600m) pour lui souhaiter la bienvenue !

12:58 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/03/2010

Presque partis...

Encore quelques préparatifs, une fois dormir, et en route pour les sommets népalais ! J'ai du mal à croire que nous allons vraiment partir. Surtout après les aventures de février. Mais tout va bien, j'ai pu abandonner le corset il y a deux semaines et ma blessure a l'air de s'être bien guérie et stabilisée. Nous avons quand même un peu adapté les ambitions. Fini donc le tour du Manaslu, trop haut et trop dur sans entraînement. Nous avons remplacé cet itinéraire par un premier trek de 6 jours dans le Langtang. A l'issue de ces 6 jours, nous déciderons si nous faisons repos ou si nous enchaînons 7 autres jours de marche vers les lacs sacrés de Gosainkund et un col à 4600m. Enfn, nous terminerons par la visite de Kathmandu et de Bhaktapur. On vous racontera tout ça !

Le CCAA a normalement traité les dossiers jusqu'au 17 avril, ce qui n'est pas mal du tout. S'ils se tiennent à ce rythme de 7 jours par mois, notre dossier pourrait être traité pour fin août...

Allez, je me replonge dans mes sacs, matos de marche et puis une bonne nuit de sommeil pour affronter les 20 heures d'avion. A bientôt...

22:55 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/03/2010

Wo ai ni mama (Je t'aime maman)

J'espère que ce film à petit budget réussira à arriver jusqu'en Europe. Il raconte l'adoption vue par une petite fille chinoise adoptée à l'âge de huit ans par une famille américaine. Il a déjà été primé par différents festivals à l'étranger.

En voici le trailer:


10:45 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2010

Enfants à besoins spécifiques

Je souhaitais aborder ce thème parce qu'il devient de plus en plus souvent d'actualité chez les candidats adoptants de Chine, en raison des délais qui ne cessent de s'allonger. Les enfants à besoins spécifiques (ou special needs) sont des enfants adoptables à caractéristiques un peu particulières: il s'agit soit d'enfants plus âgés, de fratries ou d'enfants à handicap dit "léger" quoique ce terme "léger" peut couvrir des pathologies extrêmement variées (fentes palatino-labiales, problèmes cardiaques, membres manquants, ...). La procédure pour adopter ces enfants est différente puisque les pays d'origine proposent chaque mois aux agences d'adoption des listes d'enfants qui sont ensuite répartis entre les parents en fonction des souhaits et limites qu'ils ont posés préalablement auprès de leur agence d'adoption.

Si j'ai beaucoup d'admiration pour les parents qui choisissent cette voie, ce qui me choque, c'est qu'aujourd'hui les agences d'adoption proposent ce type d'adoption comme une alternative permettant d'aller plus vite. Lors de notre réunion chez Ray of Hope en décembre, cela nous a été présenté comme la solution miracle "pour aller beaucoup plus vite"! Pas un mot n'a été dit sur les difficultés que ce type d'adoption peut représenter. Je trouve cela tout bonnement inadmissible de tenter des parents qui attendent depuis des années - et qui donc ne peuvent qu'être sensibles à l'argument de vitesse - à se lancer dans une voie qui peut se révéler difficile sans autre mise en garde. Je ne sais pas comment cela se passe dans d'autres agences, mais dans la nôtre, un entretien d'une heure avec une pseudo-psychologue de l'agence suffit pour s'inscrire sur la liste "special needs". Aucune formation, aucune information, aucune évaluation, un petit entretien pour discuter de ce que les parents se sentent capables de gérer ou non et puis, bon vent! Et les enfants là-dedans, ne sont-ils qu'une marchandise en vente rapide ?

Si je suis convaincue que la plupart des parents qui font ce choix, le font en âme et conscience et pour les bonnes raisons - et pas uniquement pour la vitesse - je trouve quand même assez incroyable que, alors qu'on nous bassine les oreilles depuis des années sur les accords de La Haye, le respect de l'enfant, le besoin de formation et d'accompagnement des futurs parents adoptifs, ... aucune instance communautaire ou fédérale n'estime nécessaire d'accompagner de manière spécifique les parents qui s'engagent dans l'adoption d'un enfant handicapé ou à besoins spécifiques. Il ne faut quand même pas oublier que déjà les adoptions dites "normales" sont des adoptions à risque élevé et que dans bien des cas il faut de nombreux mois, voire années, et parfois une aide thérapeutique spécialisée, avant que l'enfant ne parvienne à s'attacher sainement à ses nouveaux parents. En ce qui nous concerne, l'adoption dite normale nous semble déjà suffisamment challenging et étant donné que ce sera notre première expérience, nous préférons ne pas cumuler les difficultés. Mais je réitère mon admiration pour les parents qui font ce choix en toute responsabilité.

Je trouve d'ailleurs aussi assez étonnant que, si ce n'est la formation que nous avons reçue au tout début de notre parcours - et que nous avons trouvée très bien conçue - plus rien ne nous est proposé depuis cinq ans en terme d'accompagnement, d'information, de formation. Si vous ne faites pas l'effort vous-mêmes de lire, d'assister à des conférences, personne ne se soucie de savoir si vous avez toujours bien en tête les défis de l'adoption. Et le risque est grand de retomber tout doucement, l'attente aidant, dans une conception "romantique" de l'adoption selon laquelle tout va se passer en douceur, où l'enfant va directement s'attacher à ses nouveaux parents et former une famille heureuse et stable dès les premières semaines de son arrivée. Je ne veux pas noircir l'adoption, bien au contraire, simplement rester réaliste et attentive aux difficultés potentielles pour aider au mieux mon futur enfant à trouver ses marques et à s'adapter à son nouvel environnement.

Comme elles sont rares, elles méritent d'être annoncées, voici une conférence organisée par l'ENVOL, clinique de l'adoption, sur "adopter un enfant à besoins spécifiques", ce vendredi 5 mars à 19h à l'Auditoire Socrate à Louvain-la-Neuve. Plus d'infos sur: http://www.lenvol-adoption.be/conference-de-johanne-lemie...

11:49 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2010

Bonne année !

Depuis le 14 février, nous sommes entrés dans l'année du Tigre de Métal ! Ses caractéristiques: énergique, aventureux, indépendant, inventif, généreux, sans repos et impulsif. Quelques tigres célèbres: Agatha Christie, Tom Cruise, Marilyn Monroe, ...

Bonne année à tous !

czodiac3_3

08:38 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/02/2010

Les aventures du week-end

Et voilà, la grande sportive qui rêvait d'aller à l'assaut du Manaslu est clouée au lit, dans un corset, pour un mois ! (Petite) fracture de la première lombaire suite à une rencontre un peu dure avec une luge qui n'avait aucunement l'intention de s'arrêter... S'en est suivi les urgences à Annemasse, hospitalisation à Bonneville, rapatriement sur Bruxelles mercredi (coincée cinq heures dans l'avion à cause de la tempête de neige à Bruxelles) et réhospitalisation à Bruxelles jusqu'à hier soir, où j'ai enfin pu rentrer à la maison.

Heureusement, avec le corset, je peux bouger, me lever, m'assoir un peu, mais l'instruction reste quand même de se reposer le plus possible et de bouger modérément. La situation sera réévaluée le 16 mars et nous verrons alors à ce moment là comment s'annoncent nos périples du mois d'avril.

En tout cas, vive la médecine belge, vu qu'en France, on me prédisait deux mois d'immobilisation complète.

J'aurais du me méfier car chez moi, c'est tous les dix ans qu'il m'arrive un truc du genre: 1990 fracture du genou droit, 2000 fracture du genou gauche, 2010 fracture de la vertèbre. J'ai déjà peur pour 2020, espérons que cela se limite au petit doigt.

Le côté positif de l'aventure ? Je vais avoir le temps de lire, de mettre mon blog à jour plus souvent, de regarder les Feux de l'Amour tous les midi et de me faire chouchouter un peu. Mais pouet et repouet, je m'en serais vraiment bien passée. Finalement, heureusement que nous ne devons pas passer devant le Tribunal de la Jeunesse avant le 22 mars, car je ne suis pas sûre que j'aurais fais super impression avec mon corset cuirasse !

09:01 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/02/2010

Un petit bijou

photo_14032_170

Pour toutes les futures mamans adoptives qui comme moi, attendent, attendent, et ne voient toujours rien venir, je conseille un petit bijou de livre qui s'intitule "J'adopte" de Coco Tassel. Ce livre, dont l'auteur attend que son projet d'adoption au Vietnam se réalise, est un carnet de bord de cette attente. Petit bijou parce que d'abord c'est un bel objet. L'auteur étant illustratrice, elle ponctue son récit de dessins, de collages, d'images, qui illustrent et renforcent l'émotion de ses propos. Et puis parce que ces pages sont pleines d'humour, le chemin vers l'adoption y est présenté de manière très réaliste mais toujous avec un petit brin d'ironie et un regard décalé qui fait qu'on n'est pas du tout dans la lamentation ou le pathos. Parce que ce que l'auteur nous rappelle avec force, c'est qu'au centre de tout cela, il y a un projet absolument génial qui vaut toutes les attentes, frustrations, ... Et puis comment ne pas se reconnaître à chaque page, tout est tellement vrai, et cela fait du bien de voir que l'on n'est pas seul à vivre ce que l'on vit. Très beau livre donc, à conserver près de soi quand on n'a plus trop le moral mais que je conseille aussi à tous les proches de futurs parents adoptifs, pour mieux comprendre leurs motivations et l'aventure dans laquelle ils se sont engagés.

Nous passons devant le tribunal de la jeunesse pour notre demande de prolongation de jugement d'aptitude le 21 mars. Cela veut dire que nous aurons un trou de deux mois dans notre dossier juridique, notre précédent jugement prenant fin au 21 janvier 2010, mais on nous a assuré que cela ne poserait pas de problème. Espérons...

Aussi non, l'avancée des dossiers en Chine est très lente, nous n'en sommes toujours qu'au 5 avril, mais de nombreuses agences continuent d'annoncer que le mois d'avril devrait être terminé au mois de juin. Let's see !

Et enfin, nous avons commencé les entraînements pour le Manaslu à fond la caisse. Nous avons trouvé dans une petite salle de sport un super coach qui nous fait suer deux heures d'affilée plusieurs fois par semaine pour que nous soyons parés pour les hauteurs !Langue tirée

14:33 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/01/2010

2010

Tout d'abord et avant tout, une merveilleuse nouvelle année à tous, qu'elle comble tous vos désirs.

Pour nous, on espère que cette année sera enfin la bonne... Quelles sont d'ailleurs les nouvelles? Le mois de décembre n'a pas vu beaucoup de dossiers attribués puisque seuls trois jours ont été traités. Mais pourtant les rumeurs comme quoi le mois d'avril 2006 serait bouclé vers le mois de juin se confirment depuis plusieurs sources. On n'est donc pas dans le scénario optimiste que j'avais évoqué dans un post précédent mais on n'est pas non plus dans un scénario catastrophe. Et puis, même si on était dans ce scénario catastrophe, c'est à dire avec trois jours de dossiers traités chaque mois, pour nous, cela signifierait encore quinze mois d'attente. Nous devrions, selon moi, nous situer entre ces deux balises, c'est à dire dans les neufs mois. Mais, comme d'habitude, à suivre au mois par mois...

Petit feedback de la réunion que nous avons eue le 16 décembre chez Ray of Hope: nous n'avons pas appris grand chose de nouveau, si ce n'est que la Chine a bien confirmé que le nombre d'adoptions en interne a énormément augmenté et que le nombre d'enfants disponibles à l'adoption internationale a diminué drastiquement ces trois dernières années. Le CCAA a également annoncé à Ray of Hope que le prochain groupe de parents flamands - c'est à dire le groupe inscrit à la date du 26 avril 2006 - devrait voir ses dossiers attribués vers mars - avril. Comme toujours nous avons été assez effarés de voir que beaucoup de parents attendant comme nous sont extrêmement peu informés et que les institutions supposées donner cette information le sont encore moins. Certains parents inscrits à la mi-juin 2006 pensaient qu'ils allaient partir en février de cette année. Quelle désillusion pour ces parents...

Quant à nos entretiens psychologiques et sociaux, ils sont terminés et notre dossier a été normalement renvoyé au juge de la jeunesse ce vendredi. Nous devrions en recevoir une copie cette semaine et prendrons probablement contact avec le greffe pour connaître notre date de comparution.

Alors, puisque rien ne presse, eh bien nous concrétisons notre aventure au Népal, lançons les réservations cette semaine et commençons le régime et le sport dès demain... Fini de rigoler !

22:51 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/12/2009

Oserions-nous y croire ?

Je n'ose pas trop y croire mais je viens de lire sur mon site de rumeurs favori que, dans le scénario horrible (c'est à dire avec aussi peu de dossiers traités par mois qu'aujourd'hui), notre dossier pourrait être traité en juin 2010! Et dans le mauvais scénario, c'est à dire un scénario un petit peu moins pessimiste, il pourrait être traité en avril! Alors, je ne vous parle même pas si on se retrouvait dans un bon scénario (mais celui-là, cela fait deux ans qu'il n'a plus remontré le bout de son nez). Voici le tableau présenté sur ce site avec dans la première colonne, le scénario "horrible" et dans la deuxième le scénario "mauvais":

120509projections

Il faut savoir que par rapport aux scénarios small et horrid,ce site a toujours été dans le vrai ces quinze derniers mois... Alors, faut-il y croire ???? 

En tout cas, ça remet sérieusement en question notre projet de trekking au Népal au mois d'avril. On a sans doute intérêt à prendre une bonne assurance annulation. Probablement le début janvier nous donnera une bonne indication sur si on se trouve dans la deuxième colonne, ce qui serait super, dans la première colonne, ce qui serait tout aussi super, ou alors dans une colonne qui n'existe pas encore dans le tableau et qu'on pourrait appeler "scénario très très horrible" mais qui était plutôt celui auquel je m'attendais.

Bon, on reste calme, on respire, on fait comme si on n'avait pas vu ce tableau, on fait régime, on s'entraîne pour le tour du Manaslu au Népal et surtout on ne se se met pas à rêver trop fort (si ce n'est aux montagnes bien sûr)... Quelque soit le scénario, de toute manière, le mois d'avril s'annonce très très bien !

23:17 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/11/2009

De bonnes et moins bonnes nouvelles

Commençons par les moins bonnes: il n'y a pas eu de dossiers attribués le mois passé. Personne n'en connaît les raisons exactes et plusieurs hypothèses sont avancées: le directeur du CCAA vient de changer et le nouveau souhaiterait d'abord revoir les processus en place - le CCAA attendrait une baisse du nombre de cas de la grippe H1N1 pour reprendre les travaux d'attribution - il n'y aurait pas eu assez d'enfants attribuables pour terminer l'attribution du mois de mars et le CCAA souhaiterait terminer ce mois avant d'envoyer les dossiers. Quoiqu'il en soit, cela ne fait pas nos affaires. Le responsable de l'agence Ray of Hope est allé en Chine milieu du mois de novembre visiter et rencontrer le CCAA, nous sommes invités le 16 décembre à une séance de debriefing de ce voyage. Nous en saurons donc peut-être un peu plus dans quelques semaines.

Concernant les bonnes nouvelles: notre dossier est bien repassé devant le tribunal de la jeunesse ce lundi 23 novembre. Alors que nous comptions contacter le greffe pour nous en assurer, nous avons été appelés par Kind & Gezin qui nous a proactivement proposé de le faire à notre place et de reprendre ensuite contact avec nous. Ce qui fut fait et le surlendemain, c'est à dire jeudi, nous avons eu confirmation de nos deux rendez-vous pour l'enquête sociale, le 9 et le 22 décembre. Les choses avancent donc plutôt vite - ce qui est rassurant - et nous sommes bien accompagnés.

14:44 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/11/2009

Importante manifestation pour le climat le 5 décembre !

 

banner5dec_200x200_FR

23:54 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/11/2009

Eternel recommencement

Je vous l'annonçais dans un post précédent, nous subissons à nouveau les conséquences d'une loi mal faite, ou en tout cas bien incomplète, je veux parler de la nouvelle loi belge sur l'adoption. Comme vous le savez, notre jugement d'aptitude était valable trois ans, c'est à dire jusqu'au 23 janvier 2009. En novembre de l'année passée, il a été prolongé automatiquement d'un an, donc jusqu'au 23 janvier 2010. Lors d'une réunion en septembre 2009 chez Kind en Gezin, de nombreux parents avaient alerté les autorités compétentes qu'il était plus que probable que la reconduction d'un an ne serait pas suffisante pour la plupart des parents adoptifs inscrits en Chine, le temps moyen d'attente dépassant aujourd'hui les 4 ans. On nous avait promis des solutions mais jusqu'il y a quelques semaines, nous ne voyions rien venir. Nous avions bien reçu de temps à autre une lettre de Kind en Gezin nous informant que des pourparlers avec les juges des tribunaux de la jeunesse étaient en cours pour trouver une solution.

Le 15 octobre, nous avons reçu une lettre nous informant que d'une part, rien n'était prévu par la loi pour faire face à cette situation et que si une nouvelle loi allait probablement être votée à ce sujet, cela allait encore prendre du temps, et que d'autre part, la seule solution était de faire une demande auprès du juge de la jeunesse d'une prolongation de notre jugement d'aptitude, et ce au plus vite afin de ne pas perdre notre place dans la liste d'attente... Cela signifiait concrètement constituer un dossier (certificats de naissance - qui n'ont pourtant pas du beaucoup changer depuis la dernière fois -, de mariage, ...) à déposer au greffe, passer une première fois devant le juge de la jeunesse qui va alors commanditer une nouvelle enquête sociale, ensuite repasser au minimum deux entretiens avec une assistance sociale et une psychologue, pour enfin repasser devant le juge de la jeunesse chargé alors, sur base des conclusions de l'enquête, de prolonger ou non, notre jugement d'aptitude. Et tout cela, idéalement, avant le 23 janvier 2010 pour qu'il n'y ait pas de "trou" dans notre dossier... Cool d'être prévenu trois mois avant l'expiration de notre jugement alors que cette loi est votée depuis quatre ans... La lettre stipulait en outre que tous les juges de la jeunesse n'étaient pas d'accord avec cette procédure (très rassurant, donc), et que "l'expérience montrerait si oui ou non cette solution était viable pour toutes les parties concernées". Oui, une fois de plus, nous étions donc désignés comme les cobayes.

J'avoue que sur le coup nous étions très énervés et désemparés. Mais comme de toute manière, en gros, il n'y avait pas d'autre choix que de se plier à cette procédure, nous avons repris une fois de plus notre courage à deux mains pour faire au plus vite ce qui nous était demandé. Et je dois dire que le contact chez Kind en Gezin dans la semaine qui a suivi la réception de cette lettre fut très positif et encadrant. Le dossier est donc déposé au greffe et nous avons la chance de repasser devant le même juge que la première fois et d'avoir pu obtenir une audience le 23 novembre. Nous espérons donc que l'enquête sociale pourra démarrer immédiatement après, idéalement en décembre, pour pouvoir repasser devant le tribunal en janvier.

Oui, l'adoption en Belgique nécessite réellement courage, sang-froid, patience et détermination et il n'est pas étonnant que ceci combiné aux temps d'attente de plus en plus longs ait fait chuter le nombre de candidats à l'adoption de plus de 60% dans notre pays ces trois dernières années...

20:58 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/11/2009

Voilà où il faut aller skier cette année !

C'est tout simplement incroyable ! Quand l'homme joue à l'apprenti-sorcier ! (source: RTBF Info)

Le Bureau des modifications météorologiques a essuyé une tempête de critiques pour avoir provoqué des chutes de neige sur Pékin qui ont entraîné des accidents de la circulation, cloué 200 avions au sol et fait geler les Pékinois.

Profitant de l'arrivée d'un front froid, les météorologues ont fait tomber grâce à la dispersion massive de produits chimiques dans les nuages plus de 16 millions de tonnes de neige sur la capitale chinoise, pour limiter la sécheresse persistante sur le nord de la Chine.

Mais le Bureau a été enseveli sous une avalanche de plaintes de Pékinois, totalement pris au dépourvu par les chutes de neige les plus précoces en 22 ans sur la capitale.

Les 17 millions d'habitants de Pékin se sont en effet réveillés dimanche dans une ville recouverte d'un manteau blanc alors qu'ils pouvaient encore déjeuner en terrasse la veille.

Les météorologues chinois s'efforcent depuis des années d'augmenter les pluies sur le Nord où la pénurie d'eau devient inquiétante.

Ou au contraire de faire le beau temps. Comme pour le 1er octobre, où les fastueuses célébrations du 60e anniversaire du régime communiste chinois se sont déroulées place Tiananmen sous un ciel bleu azur.

09:54 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/11/2009

Retour sur les ondes

Ce petit mot pour vous dire qu'après presque un mois d'isolement médiatique - plus de téléphone, plus d'internet et plus de télé (merci Belgacon) - nous voici reconnectés au monde (adieu Belgakluut) ! Et c'est là qu'on se rend compte à quel point Internet fait partie de notre vie quotidienne et qu'il est bien plus difficile de s'en passer que de la télé ou du téléphone. En plus, ce mois fut riche en rebondissements et aventures de toutes sortes dont je vous fais déjà la liste avant de vous les détailler dans de prochains articles (ça s'appelle un teaser Clin d'oeil): les vacances en Bretagne, le tuinhuisje et sa hauteur vertigineuse et demesurée, et enfin, comment prolonger notre jugement d'aptitude à l'adoption ou les inepties d'une loi mal faite. Alors, n'oubliez pas de revenir dans les prochains jours, il y aura de la lecture !

Sur ce, bonne nuit à tous !

23:01 Écrit par Le Chat-Pitre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |